Familles d’accueil

Quel est le rôle des familles d’accueil ?

A mon âge, on a besoin encore de parents pour nous mettre sur le bon chemin. Je me sens bien ici. C’est ma nouvelle maison.Un jeune de notre ASBL actuellement en famille d'accueil

La plupart de ces mineurs sont hébergés en centre d’accueil et arrivent, grâce au professionnalisme des équipes socioéducatives, à se reconstruire. Mais pour certains d’entre eux, l’accueil en centre ne répond pas à leurs besoins. L’accueil de ces jeunes doit donc être réinventé. Notre projet vient ainsi compléter l’offre d’accueil existante.

Le projet « Familles d’accueil » s’adresse donc aux MENA les plus jeunes, les plus vulnérables ou ceux pour qui la prise en charge en collectivité ne peut pas garantir leur épanouissement.

Alternative inédite à l’accueil en centre collectif, notre projet, élaboré en partenariat avec Fedasil et l’Aide à la Jeunesse, vise à offrir au jeune un cadre de vie familial structurant et sécurisant pour lui permettre de grandir et de s’épanouir. L’objectif du projet est aussi de permettre au jeune de renouer avec les adultes, alors que ces derniers auront parfois été des figures défaillantes (violences subies dans le pays d’origine, passeurs sur le chemin de l’exil, etc.). Enfin, le projet de famille d’accueil pour MENA est pensé pour soutenir le jeune dans son parcours de vie et d’intégration tout en lui permettant de préserver ses liens familiaux et de partager sa culture d’origine.

Chaque projet d’accueil familial est élaboré de manière individualisée en fonction des besoins spécifiques du jeunes et des profils des familles rencontrées. Notre équipe accompagne les jeunes et les familles pendant le processus de construction du projet, la période de pré-accueil, tout au long de l’accueil, en offrant, entre autres, un soutien permanent au niveau psychosocial, scolaire, juridique et administratif. L’accompagnement s’arrête à la majorité du jeune.

Demande de famille d’accueil

Pour introduire une demande de famille d’accueil, veuillez télécharger et remplir le formulaire ci-dessous et nous le renvoyer à l’adresse info@mentorjeunes.be.


Formulaire pour le jeune

Toutes les familles peuvent se porter candidates pour un projet de famille d’accueil. Il n’y a pas de profils types. Les familles candidates sont des familles nucléaires, monoparentales, des hommes/femmes seul(e)s sans enfant, des personnes âgées, etc. Chacune d’elles peut convenir au projet d’un jeune MENA. Pour accéder à une séance d’information, veuillez télécharger et remplir le formulaire ci-dessous et nous le renvoyer à l’adresse info@mentorjeunes.be.


Formulaire pour la famille d'accueil

Conditions d’accès pour le jeune

Pour accéder au projet d’accueil familial sur mesure, le jeune doit :

  • Être reconnu MENA et être pris en charge par le service des tutelles,
  • Avoir envie de vivre dans un environnement familial en Fédération Wallonie-Bruxelles,
  • Effectuer une demande auprès de notre service par l’intermédiaire du tuteur ou du centre via ce document-ci.
Pour moi, mes frères et sœurs ici ou en Afghanistan, c’est la même chose. Il n’y a pas de « vrais frères et sœurs » et des « faux frères et sœurs ».Samir, jeune Afghan arrivé seul en Belgique à 12 ans

Construction du projet d’accueil

Quand une famille a assisté à une séance d’information et manifeste son envie d’entamer un processus d’accueil, nous procédons à plusieurs entretiens avec elle. Cela nous permet notamment de nous assurer que le projet d’accueil correspond bien aux attentes de la famille. Lors de ces entretiens, nous travaillons en binôme et questionnons les motivations de la famille qui souhaite prendre part au projet ainsi que les valeurs véhiculées au sein du cercle familial et le fonctionnement au quotidien de ce dernier. Le projet est discuté et travaillé avec la famille volontaire et l’équipe Familles de Mentor Jeunes. Les entretiens ont lieu dans nos locaux et au domicile des familles, impliquant ainsi tous les membres du futur foyer d’accueil, notamment les enfants. Notre méthodologie vise à comprendre les dynamiques familiales afin d’offrir à chaque jeune une famille au sein de laquelle il pourra trouver sa place et s’épanouir. En amont d’un éventuel placement, sont abordées avec les familles les questions concernant les pays d’origine des MENA ainsi que les thématiques juridiques, administratives et psychosociales. Par ailleurs, les aspects interculturels et religieux sont évoqués afin de préparer les familles aux enjeux relationnels de la différence culturelle. Des mises en situations peuvent être proposées par notre équipe afin d’aider les familles dans leur processus de réflexion et la construction de leur projet d’accueil.

Nous recevons continuellement des signalements de jeunes MENA désireux d’accéder à un projet avec une famille d’accueil. Lorsque nous avons une ou plusieurs familles qui ont terminé le processus de réflexion. Nous contactons tous les tuteurs et les référents des jeunes qui ont fait l’objet d’un signalement et qui sont susceptibles de s’épanouir dans un projet de placement familial au sein des familles rencontrées. L’objectifs de ces échanges et de mettre à jour et de compléter les informations présentes dans la fiche de signalement afin d’avoir une idée la plus précise possible du profil des jeunes demandeurs et de leurs attentes vis-à-vis du projet.

À la suite de cette récolte d’information, deux « réunions de matching » sont organisées. Les différents profils des familles et des jeunes candidats sont évoqués en parallèle et l’équipe s’efforce de percevoir les compatibilités. Si nécessaire, de nouveaux échanges peuvent avoir lieu avec les familles/tuteurs/référents du jeune afin d’éclaircir d’éventuelles zones d’ombres. La « comptabilité » des profils est le critère prioritaire pour proposer une famille d’accueil à un jeune. Il s’agit là de proposer une famille d’accueil en fonction des besoins et des caractéristiques spécifiques du jeune MENA ainsi que des possibilités de la future famille accueillante de pouvoir répondre à ses besoins. A la suite de ces réunions, les personnes concernées sont averties de la décision prise en équipe. Cette décision peut être de plusieurs ordres : clôture de la demande, mise en pause de la demande, matching effectué avec une famille, ou absence de matching mais demande toujours active.

Une première rencontre est organisée entre la potentielle future famille d’accueil, le tuteur et le référent du jeune pressenti, et le binôme de Mentor Jeunes qui accompagnera le jeune et la famille pendant l’accueil. Au cours de cet échange, la famille se présente et à l’occasion de poser des questions sur le jeune.

Lorsque nous sommes certains que nous pouvons proposer une famille au jeune qui en a fait la demande, nous allons le rencontrer dans son centre. Nous présentons le projet d’accueil familial au jeune et questionnons sa représentation de la famille, ses attentes mais aussi la manière dont il se représente la vie en famille d’accueil. Un délai de réflexion est laissé au jeune et une rencontre ultérieure est dédiée à la présentation de la famille choisie pour le jeune (notamment grâce à un album photo).

Si la famille et le jeune sont d’accord avec la proposition d’apparentement, nous organisons une première rencontre entre le jeune et la future famille d’accueil au sein des locaux de Mentor Jeunes à Bruxelles, Liège ou Namur. D’autres rencontres sont organisées ultérieurement en collaboration avec les intervenants du centre et la famille en accord avec le tuteur et une période de pré-accueil commence. Cette période se termine par une évaluation qui mènera, le cas échéant, à un accueil effectif.